Ma préparation mentale

Ma préparation mentale

Je ne sais pas si le terme est bien choisi, ou si il correspond bien à ce que je fais depuis plusieurs années, mais c’est le terme qui est le plus utilisé par les sportifs et qui annonce le thème que je vais aborder… On parle aussi de suivi psychologique, d’accompagnement, de coaching … Finalement peu importe le terme, l’important étant de mettre en place une ou des méthodes qui peuvent nous permettre d’évoluer, et d’être accompagné par une personne de confiance et d’expérience.

Depuis le début de ma carrière, j’ai connu plusieurs personnes, aux méthodes et approches différentes.
Au départ, j’ai le droit à une découverte de différentes techniques lors de mon passage en Pôle France. On nous fait découvrir la méthode autogène de shultz, les visualisations techniques et un peu plus tard viendront les entretiens individuels.

J’ai aussi vu un psychothérapeute traditionnel à une période difficile, « drôle » période de ma vie à lutter contre mes démons, ma partie ombre … Depuis que j’ai 20 ans, j’ai toujours vécu dans un yoyo émotionnel, parfois en paix parfois en lutte complète. Mal dans mes baskets, le sport et la planche à voile sont mon échappatoire, l’endroit et le moment où mon cerveau cesse de penser et repenser, cesse d’essayer d’analyser le pourquoi du comment…cesse d’être obsessionnel … Il se concentre sur la tâche à accomplir, l’action, la sensation … et c’est bon … et malgré cette période compliquée de ma vie, j’arrivais à évoluer dans mon sport et à performer… Depuis que cette face cachée sombre de ma personnalité m’a sauté au visage, j’ai toujours voulu m’en sortir et eu le soutien de mes parents, et l’envie de me faire accompagner… le problème résidait dans le fait de trouver la bonne personne, et qu’à chaque fois que l’on change d’interlocuteur, il faut recommencer du début, tout raconter, se mettre à nu. Et ça pour le coup, tout le monde n’est pas prêt à le faire… vouloir se faire accompagner c’est une chose, se livrer complètement, sans se mentir c’en est une autre… Au bout d’un moment, on peut perdre confiance dans le fait qu’on va trouver la solution et on se dit peut être qu’on est comme ça et qu’il faut faire avec … J’ai entendu différents diagnostics posés par des personnes dont ce n’est pas la compétence mais qui te mettent le doute, te font même encore plus flipper…(dépression/ crise d’angoisse/ bipolarité) , car ces pathologies du domaine du mental ne se voient pas… mais font très mal et peur

Jusqu’au moment où …

En 2015, j’ai rencontré Richard Ouvrard, un coach d’expérience qui avait accompagné déjà de nombreux sportifs dans leurs quêtes de médailles olympiques. La première fois que je l’ai vu, c’était au Pole France de La Rochelle, où il travaillait avec Jonathan Lobert et son entraineur pour la préparation de Londres 2012. Je me souviens m’être dit : avec lui jamais !!! J’avais croisé son regard et en l’espace d’une seconde, j’avais la sensation qu’il m’avait scannée … Pas très agréable d’être mise à nue comme ça en 1 seconde et pourtant, l’avenir me dira que c’était la bonne personne pour m’accompagner dans ma quête de graal olympique mais finalement bien plus que ça … la bonne personne pour m’accompagner de façon globale, dans mon développement personnel… Et, est ce que ce n’est pas celui ci qui m’a permis d’aller décrocher l’Or Olympique?… Evidemment que la réponse n’est pas aussi simple que ces quelques mots mais en tout cas il est certain qu’être plus en paix avec sa part d’ombre permet d’aller chercher des performances.

En analysant tout ça depuis quelques temps, j’ai pris conscience que j’avais une sacrée force mentale.

On est bien loin de la préparation mentale comme je l’ai connue au début avec les techniques de visualisation, de relaxation et de gestion du Triple projet : sportif, scolaire et social.
Mais alors, comment travaille t’on avec ce fameux Richard ??

La suite dans un prochain épisode …